Spread the love

La prolongation de l’arrêt de travail par un autre médecin est-il recevable?

Attention en cas de prolongation de votre arrêt de travail.

Quand vous êtes malade, vous devez prévenir votre employeur et la sécurité sociale le plus vite possible et aller chez le médecin qui vous prescrira un arrêt de travail.

Voir également: En d’arrêt de travail, j’envoie quoi, à qui (et comment)?

Le médecin vous donnera alors un document comportant trois feuillets.

Il s’agit de l’arrêt de travail initial.

En cas de prolongation de l’arrêt de travail, veillez à vous organiser.

En effet, si vous allez consulter un autre médecin vous ayant prescrit l’arrêt initial, l’arrêt de prolongation ne sera valable que s’il est prescrit par votre médecin traitant (ou par une sage-femme1Article L162-4-4 du Code de la sécurité sociale).

A défaut, vous ne pourrez percevoir ni les indemnités journalières de la sécurité sociale ni le complément de salaire de votre employeur, si vous pouvez y prétendre.

Voire également nos modèles de lettres pour demander le maintien de salaire.

Par exception, et en cas d’ « impossibilité », l’arrêt de prolongation sera admis. Cette impossibilité devra être justifiée.

Un psychiatre peut-il prolonger mon arrêt de travail?

L’arrêt de prolongation est également admis s’il est prescrit par:

  • un spécialiste (psychiatre etc..) consulté à la demande de votre médecin traitant ou de son médecin remplaçant:

Le médecin remplaçant doit être le remplaçant du médecin vous ayant prescrit l’arrêt initial ou le remplaçant de votre médecin traitant.

  • Par le médecin du service ‘en cas d’hospitalisation).

L’avis d’arrêt de travail devra mentionner le motif pour lequel le médecin prescripteur de la prolongation n’est pas le médecin prescripteur de l’arrêt initial ou le médecin traitant2Article R162-1-9-1 du Code de la Sécurité sociale.

Laisser un commentaire

Retour en haut